Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 10:31

Cinq ans après la chute de Lehman Brothers, le système financier n'a pas été transformé: les banques et marchés de dérivés sont plus gros que jamais, les manipulations font les gros titres et l'investissement productif semble l'exception plutôt que la règle. Le risque systémique que les banque européennes font peser sur la société est plus important qu'il ne l'était en septembre 2008.

 

lien

 

Belle organisation avec un travail énorme à acomplir ==> soutenons la, SIGNEZ

Repost 0
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 14:28

OXFAM.JPGPrès d’une personne sur huit souffre encore de la faim dans le monde : notre système alimentaire ne fonctionne pas !

 

La campagne CULTIVONS d’Oxfam analyse les causes et propose des solutions pour remédier à cette insécurité alimentaire mondiale.

 

De nombreuses causes sont en jeu mais Oxfam a identifié deux phénomènes qui jouent un rôle déterminant : les pics de prix alimentaires qui empêchent d’accéder à la nourriture, et les accaparements de terre, qui privent les paysans de leurs moyens d’existence.

 

TOUTES LES INFOS SUR CETTE CAMPAGNE : Lien

 

Cette campagne propose de retirer des fonds ISR (Investissement socialement responsable) les entreprises qui produisent, transforment, commercialisent ou financent des agrocarburants ou qui ont été accusées d’avoir accaparé des terres.

 

C'est ce que je fais en sélectionnant des fonds hors de grands acteurs de la bancassurance. De toute manière, c'est chaque client qui finalement choisit les supports !

 

Pour un exemple de placement sur les marché financiers : Illustrations concrètes

 

En dehors des marchés financiers : Investissement énergies alternatives

 

Il y a de nombreuses solutions ..... 

Mais il est IMPERATIF de s'éloigner des gos acteurs que l'on connait tous !

Repost 0
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 10:37

Novethic.JPGVoici un article paru dans alternative économiques :

 

Anne-Catherine Husson-Traore est directrice générale de Novethic.

 

 

De crise en crise, les dérives du secteur financier pèsent un poids de plus en plus lourd sur l'économie réelle. Les épargnants voient fondre leurs placements et se perdent en conjecture sur l'usage que font banquiers et assureurs de leur épargne. De leur côté, les entreprises ont de plus en plus de difficultés à obtenir des financements auprès d'institutions plombées par leurs jeux spéculatifs. Le développement de l'investissement socialement responsable (ISR) pourrait contribuer à sortir de cette impasse, tant du point de vue des épargnants que de ceux qui, dans l'économie réelle, sont à la recherche de financements pour développer des projets socialement et environnementalement utiles.

A une époque où l'on veut légitimement savoir ce que contiennent les produits alimentaires et dans quelles conditions sociales et environnementales sont fabriqués les vêtements ou d'autres produits industriels, il est logique en effet de demander une traçabilité similaire pour les produits financiers. C'est pourquoi l'ISR impose aux banques et aux assurances de s'engager et de rendre des comptes non seulement sur la gestion financière des placements qu'elles commercialisent, comme elles doivent déjà le faire sous le contrôle des instances de régulation.

 

 

Lire l'article

 

IL NOUS RESTE BEAUCOUP DE CHEMIN A PARCOURIR !

Repost 0
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 19:38
Vu sur le Net :
organismes-controle-1-copie-1.jpg
ROSELINE BOUSSAC,  MAIRE DE BONNEVAUX (30),  premier maire du Gard  attaqué par une compagnie pétrolière
Roseline Boussac a reçu une assignation contre son arrêté.

Dallas, ton univers impitoyable. À Bonnevaux, en Cévennes gardoise, on est convaincu de la formule depuis que la mairie a reçu vendredi une assignation devant le tribunal administratif de Nîmes. La compagnie pétrolière Schuepbach Energy LLC, dont le siège est à Dallas aux États-Unis, demande l’annulation de l’arrêté municipal du 8 mars 2011 interdisant "les forages pour l’exploration et l’exploitation de gisements de gaz de schistes par la technique de la fracturation hydraulique verticale et horizontale" sur le territoire de la commune.
Le petit village de 102 habitants tombe des nues. "C’est une entreprise de Dallas qui vient nous dire ce qu’il faut que l’on fasse chez nous", s’emporte le maire, Roseline Boussac. "
Publicité
 Je ne vais pas me laisser faire. Comme Jeanne d’Arc, je pars en guerre", lance ulcérée l’élue. "Heureusement que je suis assurée en tant que maire pour pouvoir me défendre devant une grosse société comme ça."
La compagnie américaine qui détient un permis de recherche (dit de Villeneuve-de-Berg), en Ardèche et sur le nord du Gard, a assigné une vingtaine d’élus, essentiellement ardéchois. "C’est une mesure conservatoire. Le recours doit se faire dans les 2 mois après l’arrêté sinon on ne peut plus l’attaquer. Il s’agit que l’on ne puisse pas interdire d’utiliser les permis. Nous verrons ensuite comment les choses vont évoluer", assure Me Fornacciari, représentant les intérêts de la compagnie américaine.
Sans convaincre pour autant les antigaz de schiste. Car l’arrêté ne fait rien de plus que de coller à la loi votée par les députés le 11 mai et qui interdit la fracturation hydraulique. Mais pas la recherche de gaz de schiste.
D’où la crainte que les prospections ne soient pas abandonnées. "J’ai tout de suite compris que la nouvelle loi ne changerait rien", confirme Roseline Boussac. "Les compagnies donneront un autre terme que fracturation hydraulique et le tour sera joué. On nous dit que tout est arrêté, mais en fait on n’arrête rien du tout."
Plus que jamais : CHACUN doit aller voir sa banque et son assurance pour demander précisément ce qu'ils font avec son propre argent (L.E.P.,Liv A, As Vie, ...) pour être certain que CHACUN ne finance pas des activités que l'on ne supporte pas (Compagnies pétrolières, Industrie de l'armement, Nucléaire,...)
Passons à de l'épargne socialement et écologiquement responsable !
Repost 0
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 10:34

Voilà une belle initiative qui souhaitent interroger les grands acteurs de la banque et l'assurance mutualiste qui, malheureusement, se sont écartés de leur vocation première et s'immiscer dans le monde concurentiel actuel activité pour laquelle ils n'étaient fait à l'origine !

 

Ap2e.jpg

 

Ap2E « Agir pour une Economie Equitable »

a vocation à rassembler des citoyennes et citoyens qui souhaitent au delà de leur citoyenneté politique exercer une cito yenneté économique dans le cadre d'une démocratie participative.

 

Ap2E « Agir pour une Economie Equitable »

a vocation à mettre à votre disposition des outils pour agir concrètement seul ou ensemble dans le cadre d'actions de lobbying en direction des responsables politiques, économiques, associatifs de notre pays et d’Europe.

 

Cette organisation lance la troisième initiative "bancassurances" 


Elle a pour vocation :

  • de poser des questions pour obtenir une information économique citoyenne
  • de proposer des résolutions pour améliorer la gouvernance et la démocratie participative
  • d'engager les citoyens à assister plus nombreux à leurs assemblées générales et aux élections de leurs délégués
  • d'engager les françaises et les français à revendiquer une citoyenneté économique pour mettre en oeuvre les moyens et les actions pour commencer à résoudre les crises financière, environnementale et sociale qu'ils subissent du fait de décisions dont ils ont été écartés.
  • d'engager les élus politiques à agir trés concrètement vers une économie équitable sur leur territoire
  • de rassembler dans la diversité des opinions et des actions de chacun sur des objectifs d'ations précises et parfaitement définies.

Plus plus d'infos et participer à cette intiative : www.ap2e.info

Repost 0
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 09:08


Alors que les responsables des grands groupes mondiaux se réunissent dans des galas pour recevoir les prix récompensant leurs bonnes pratiques, les ONG organisent en parallèle, depuis quelques années, des « contre prix ». « Prix Pinocchio », « Prix Tuvalu », ou « Public Eye Awards », ces remises de trophées cherchent à mettre en évidence le manque de cohérence des entreprises entre les actes et les discours.


Depuis l’année dernière, les internautes peuvent voter pour désigner les entreprises lauréates des « prix Pinocchio du développement durable » organisés par les Amis de la Terre, dans 3 catégories de « prix », illustrant le « double discours » qui caractérise certaines d’entre elles. En 2009, les lauréats sont Bolloré dans la catégorie « droits humains » (dans laquelle les autres nominés étaient Perenco, Crédit Agricole et Michelin) ; Total dans la catégorie « environnement », (nominés : BNP Paribas et Société Générale) ; et EDF dans la catégorie « greenwashing » (nominés : Herta, Peugeot, France Betteraves).

Le groupe Bolloré a reçu le prix avec 35 % des votes dans sa catégorie, « pour les conditions de travail déplorables des travailleurs dans les plantations d'huile de palme de sa filiale Socapalm (Cameroun), dont elle est actionnaire majoritaire », expliquent les Amis de la Terre. Le groupe Total a quant à lui reçu le prix « environnement » avec 29 % des votes de cette même catégorie. En cause : son implication dans le projet pétrolier Kashagan au Kazakhstan, « un projet fossile, polluant et archaïque ». Enfin, le prix « greenwashing » revient à EDF, avec 42 % des votes pour sa récente campagne de communication « Changer d'énergie ensemble », qui a coûté « plus cher que les dépenses du groupe en recherche et développement dans les énergies renouvelables. Ces dernières ne représentent elles-mêmes qu'une part infime du chiffre d'affaires du groupe par rapport au nucléaire », indiquent les Amis de la Terre.

Lire la suite de l'article sur le site de Novetic
http://www.novethic.fr/novethic/planete/ong/campagnes/les_contre_prix_developpement_durable/122451.jsp?utm_source=newsletter&utm_medium=Email&utm_content=novethicInfo&newsletter=ok

Repost 0

Présentation

  • : Les placements et la finance autrement !
  • Les placements et la finance autrement !
  • : Agir pour le développement durable au travers de l'Investissement Socialement Responsable, des placements environnementaux...Voilà une façon de mettre un peu d'éthique dans la finance et les assurances !!!! JLB Placements 09 80 77 79 16 - 06 87 71 71 13
  • Contact