Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 16:23

sortir.gif

Le nucléaire ne participe pas à l'autonomie énergétique française

Au risque d'être désagréable pour des gens que je connais ou pour des amis voici quelques réflexions issus d'un article paru dans univers-nature (lien).

 

Evidemment, cela laisse la porte ouverte pour toutes discussions !

 

Comme souvent, les principaux pays consommateurs d'uranium (essentiellement occidentaux aujourd'hui) n'ont quasiment pas de ressources en la matière sur leur sol. Aussi, ce n'est qu'au prix de l'exploitation des ressources de pays tiers qu'ils peuvent alimenter leurs réacteurs nucléaires actuels. Or, dans l'indéniable contexte actuel de relance du nucléaire, la disponibilité en uranium "aisément" exploitable va devenir de plus en plus stratégique, pour ne pas dire cruciale, notamment dans un pays comme la France où plus des 3/4 de l'électricité proviennent de l'énergie nucléaire.

Aujourd'hui, 35 pays exploitent un à plusieurs réacteurs nucléaires pour produire de l'électricité, pour un total de 440 réacteurs nucléaires en service et environ 13 % de la production électrique mondiale. Outre ces réacteurs, dont quelque 250 seront à remplacer d'ici à 2040 (augmentation de leur longévité prise en compte), la Chine qui en exploite 12, a déjà 24 autres unités en construction, 33 supplémentaires de planifiés à court terme et 120 encore à l'étude … Outre la Chine, le contributeur le plus important au développement du parc nucléaire du XXIe siècle sera l'Inde. Aux 19 réacteurs en service viendront s'en ajouter 4 en cours de construction plus les 20 déjà prévus, sans oublier une partie des 40 en phase d'étude. Enfin, une cinquantaine d'Etats ont manifesté leur souhait de se doter de réacteurs nucléaires pour produire une partie de leur électricité. Même si vraisemblablement une faible proportion de ces derniers Etats y parviendra, la pression sur la ressource uranium n'est pas prête de se relâcher, au point que les réserves exploitables et connues sont insuffisantes pour couvrir l'intégralité des besoins prévisibles du XXIe siècle.

En conséquence, quoi qu'en disent nos dirigeants depuis les années soixante-dix, le nucléaire ne participe pas à l'autonomie énergétique de la France. A l'instar du pétrole, nous sommes dépendants des ressources étrangères et d'éventuels blocages-perturbations de la production ou de l'acheminement d'uranium.

Pour ceux qui veulent en savoir plus, je conseille une carte publiée par Greenpeace :

 

Evidemment, la ressource SOLAIRE est inépuisable et a la capacité de subvenir largement à nos besoins.

 

CONCLUSION : Il est plus que jamais utile, nécessaire et indipensable d'aller vers les énergies nouvelles et renouvelables. Pour ceux qui souhaitent investir : LE PLACEMENT PHOTOVOLTAÏQUE

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les placements et la finance autrement !
  • Les placements et la finance autrement !
  • : Agir pour le développement durable au travers de l'Investissement Socialement Responsable, des placements environnementaux...Voilà une façon de mettre un peu d'éthique dans la finance et les assurances !!!! JLB Placements 09 80 77 79 16 - 06 87 71 71 13
  • Contact