Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 09:20



L'autopromotion, une nouvelle voie vers l'habitat durable

Le concept d’autopromotion et simple : des particuliers se regroupent  afin de concevoir, de financer et de réaliser ensemble un projet  immobilier, conçu pour répondre aux besoins d’espace, aux attentes  sociales ainsi qu’aux possibilités de financement de chacun. Après un  développement intense de cette solution dans le Nord de l’Europe (150  projets réalisés dans la seule ville de Fribourg, D) des initiatives  émergent un peu partout en France.

Les avantages sont nombreux :

- Les personnes conçoivent et réalisent des habitats qui  correspondent avec précision à leurs besoins et attentes (espaces,  équipements, qualité environnementale...), possibilité qui n’existe  pas sur le marché conventionnel alimenté avec une offre forcément  standardisée par les lotisseurs, promoteurs ou bailleurs sociaux.

- Les programmes prévoient souvent des équipements et espaces  mutualisés (buanderie, salle de fête, chambres d’amis, aire de jeu,  jardins ou potager...).

- Le processus permet de rencontrer les futurs voisins bien avant  l’emménagement et de partager avec eux l’histoire passionnante de la  réalisation du projet. Ce principe permet de passer à un voisinage  choisi et d'éviter un voisinage subi.

- L’autopromotion permet une économie de 15 à 20% par rapport à un  logement du marché privé à qualité égale compte tenu de l’absence de  certains frais (commercialisation, certaines assurances, frais de 
gestion et financiers diminués) et de marge bénéficiaire que le  promoteur conventionnel intègre dans le prix. Une économie  supplémentaire de 20% peut être réalisée par la prise en charge de  certains travaux de finition par les acquéreurs. L’autopromotion  ouvre ainsi un accès à des logements de très grande qualité à des  foyers avec des moyens modestes.

Le concept d’autopromotion rencontre un vrai succès dans le nord de  l’Europe et notamment en Allemagne où certaines villes réservent  aujourd’hui 15% du foncier destiné au logement à ces groupes. 150  projets ont été réalisés dans la seule ville de Fribourg depuis 15  ans. Aujourd’hui de nouvelles initiatives émergent un peu partout en  France.

« Promotion » versus « Autopromotion » : une nouvelle voie plus durable

La promotion immobilière produit un habitat dont la durabilité est  structurellement limitée par la rupture et l’opposition d’intérêts  entre producteur (maître d’ouvrage) et usager (maître d’usage) qui  achète in fine une production nécessairement standardisée pour être  rentable et qui crée des ensembles en « monoculture » sans mixité  sociale. Le promoteur cherche naturellement le profit immédiat et non  la performance globale à long terme. L’autopromotion apparaît quant à  elle structurellement plus qualitative du fait que le propriétaire  est l’usager final et conduit lui-même l’entreprise de construction  de son habitat. Sa perspective est la performance, la qualité d’usage  et la valeur patrimoniale à long terme.

L’autopromotion : un réveil de la société civile

La mise en oeuvre du développement durable suppose une révision  qualitative des objectifs et des moyens et, le cas échéant, une  remise en cause des pratiques ou des structures en place. Les maîtres  d’ouvrages publics ou semi publics (aménageurs, bailleurs sociaux)  sont à ce jour dans une phase de transition et expérimentent 
l’application du développement durable, que ce soit sous forme de  démarche HQE certifiées ou non.

Les promoteurs privés observent l’évolution du marché mais les  changements culturels et techniques induits par une démarche durable  représentent pour eux des risques et des investissements. L’approche  du coût global n’a aucune importance pour un promoteur dans la mesure  ou il n’est pas concerné par l’exploitation des logements qu’il  construit. Enfin, l’argument du marketing durable ne semble pas  encore avoir été entendu. Le résultat de cette inertie est l’absence  presque totale de logements collectifs performants sur le marché privé.

Qu’en est-il du reste de la société civile ? Dans le milieu de  l’habitat, l’autopromotion marquerait de son côté une heureuse  évolution de la société civile vers plus de responsabilité et de  durabilité, une évolution caractérisée par une démarche de citoyen  responsable qui prend en charge son besoin en logement et ne se  contente pas d’acheter un produit fini. Il se libère de la dépendance  de l’offre standardisée, des aides au logement ou d’un logement  social. Ce serait un témoignage de confiance en l’intelligence  collective et un engagement à construire son cadre de vie physique et  social, à l’opposé de la démarche individuelle et isolationniste de  la maison individuelle.

Perspectives en France

“ Saurons-nous également en France, pays traditionnellement  centralisé où l’on attend tout des pouvoirs publics, faire également  confiance à la société civile et rediriger les énergies des  particuliers vers cette voie de l’autopromotion ? Doit on laisser les  politiques et experts conduire seuls le débat sur la ville durable et  faire confiance aux seuls aménageurs et maîtres d’ouvrages  professionnels pour la construire ?

Avec une diffusion croissante du concept du développement durable et la montée d’une responsabilisation citoyenne « le DD est l’affaire de  tous », n’est il pas temps de favoriser chez le citoyen l’initiative  de « construire ensemble » (parce que « l’union fait la force ») son  cadre de vie physique mais aussi social ? Ce faisant préparer un «  vivre ensemble » plus convivial et plus solidaire ?

Ce faisant, n’y-a-t-il pas parmi les 60 millions de français un  potentiel formidable de maîtres d’ouvrages capables de contribuer à  relever, aux côtés des pouvoirs publics et des professionnels de la  construction, le triple défi d’un développement urbain durable, du  droit au logement effectif et de la cohésion sociale ?”

Nous avons aujourd’hui le choix entre les avantages nombreux de  l’autopromotion et un logement très cher et standardisé par un  promoteur conventionnel.

Et puisque nous avons le choix ...

Pour plus d'infos :

Un site : Toits de choix


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les placements et la finance autrement !
  • Les placements et la finance autrement !
  • : Agir pour le développement durable au travers de l'Investissement Socialement Responsable, des placements environnementaux...Voilà une façon de mettre un peu d'éthique dans la finance et les assurances !!!! JLB Placements 09 80 77 79 16 - 06 87 71 71 13
  • Contact